noeud emerillon

3 Façons d’attacher un nœud à un émerillon

Que vous soyez débutant dans la pêche à la carpe ou que vous soyez un pêcheur aguerri, vous vous retrouvez sûrement sur cet article pour le même problème. 

Vous devez préparer votre montage pour votre prochaine session et vous voulez essayer d’y ajouter un émerillon. Seulement voilà : vous ne savez pas comment faire votre nœud dessus. 

La question que vous vous posez probablement tous est donc : Comment faire un nœud de pêche pour émerillon ?

Ne vous inquiétez pas, nous allons vous donner dès maintenant 3 façons d’attacher des nœuds à un émerillon avec plusieurs niveaux de difficulté. Asseyez vous confortablement dans vos level chairs et préparez vous à réaliser vos meilleurs nœuds !

Noeud simple (Noeud palomar ou “Simple knot”)

Ce premier nœud est le plus simple de la liste, si vous savez faire vos lacets, rien ne vous arrêtera pour sa réalisation. Ce nœud simple (qui est appelé nœud Palomar)  est idéal pour les pêcheurs débutants, vous pourrez le faire avec de la tresse, du nylon ou encore du fluorocarbone (ou fluoro). Rien ne vous empêchera désormais d’attacher votre leurre près de l’hameçon, plus d’excuses ! 

Étape 1 : Repliez la ligne de pêche sur elle-même à environ 10 cm de l’extrémité de la ligne pour faire une boucle. Ensuite, enfilez la boucle dans l’œillet de l’émerillon.

Étape 2 : Enroulez la boucle autour de la ligne et faites-la passer dans le trou créé, comme si vous alliez faire un nœud de base. Avant de le serrer, faites passer l’émerillon dans la boucle initiale que vous avez faite.

Étape 3 : Après avoir fait passer ce dernier dans la boucle, tenez le dans une main et le fil dans l’autre. Tirez fermement sur les deux extrémités pour serrer le nœud.

Étape 4 : Utilisez des ciseaux ou un couteau pour couper l’excédent de fil de pêche. Veillez à ne pas vous couper !

L’ensemble des étapes décrites ici sont observables dans cette vidéo de la chaîne “Total Carpe”

Noeud offshore (“Offshore swivel knot”)

Ce second nœud est tout aussi simple à utiliser que le premier, sa résistance est excellente et vous pourrez également l’utiliser avec de la tresse, du nylon et du fluorocarbone.

Étape 1 : Faites une boucle et enfilez là dans l’œillet. 

Étape 2 : Prenez la boucle au-dessus de l’émerillon et repliez-la sur celui-ci de façon à ce qu’elle chevauche la ligne. Disposez vos doigts où la boucle rencontre la ligne dans le but de la maintenir en place.

Étape 3 : Faites plusieurs tours de l’émerillon dans l’ouverture de la boucle et de la ligne 3 à 6 fois. Veillez à ce que celui-ci fasse une rotation complète à chaque fois pour créer des enroulements dans la ligne.

Étape 4 : Tenez l’émerillon d’une main et utilisez l’autre main pour tirer sur la ligne. Cela va resserrer le nœud et fixer l’émerillon à la ligne. Il n’y aura pas de surplus à couper.

Pour voir la manipulation, cette vidéo est ce qu’il vous faut : 

Noeud coulant amélioré (“Uni Knot”)

Pour terminer, nous vous présentons un nœud classique : le nœud coulant. La version présentée améliore la résistance par rapport à un nœud cuillère (“cuiller knot”) et est parfaite pour utiliser avec du fluorocarbone, des hameçons, des leurres ou n’importe quel objet que vous souhaitez ajouter à vos lignes.

Étape 1 : Passez une extrémité de la ligne dans l’anneau de l’émerillon. Tirez environ 15 cm de fil dans celui-ci, puis doublez le fil pour qu’il soit replié sur l’émerillon.

Étape 2 : Laissez environ 2,5 cm d’espace entre l’émerillon et les torsades pour créer une boucle. Torsadez la ligne de 5 à 7 fois, puis faites passer le bout court de la ligne dans la boucle, juste en dessous de l’émerillon.

Étape 3 : Il peut être utile d’humidifier le fil court pour pouvoir le saisir facilement. Tirez sur l’extrémité courte et la ligne principale afin d’étreindre le nœud contre l’émerillon. Coupez l’excédent de fil.

Afin de voir l’ensemble des étapes, jetez-un oeil à cette vidéo de la chaine “Catch And Release_TV”


Et voilà pour cet article ! Vous pourrez désormais sans problèmes préparer vos bas de lignes en attachant vos hameçons ou vos leurres. Ces nœuds offrent une bonne résistance et leur réalisation est très simple. Vous n’avez plus d’excuses, et vous pourrez aller pêcher sans problème avec vos propres montages. C’est un peu le plaisir des pêcheurs que de préparer son matériel soi-même !

=> Pour plus de nœud découvrez notre article sur le nœud Albright

N’hésitez pas à nous faire part en commentaire des nœuds que vous préférez, nous pourrons alors les aborder dans de futurs articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.